Surendettement - Comment s'en sortir ?

Qu’est ce que le surendettement ou l’endettement ?

Lorsqu’une personne est dite en «surendettement» cela veut dire qu’elle ne parvient plus à :

  • rembourser son ou ses crédits mensuellement
  • et/ou à faire face aux dépenses de la vie courante de manière globale

Une situation d’endettement, est une position délicate qui persiste dans le temps et cela malgré les efforts réalisés par la personne endettée ce qui provoque une accumulation de dettes au fur et à mesure que les différentes échéances ne sont pas payées.

Il peut exister plusieurs raisons à un surendettement d’une personne :

  • soit celle-ci à accumuler trop de crédits et donc se retrouver dans une position budgétaire délicate
  • soit la personne à fait face à une perte de ressources et donc n’a plus la capacité de respecter ses mensualités

Afin de faire face à ce type de situation budgétaire, il est préférable, dès les premières difficultés de paiement, de faire appel à un rachat de crédit.

Remédier au surendettement grâce au rachat de crédit

Si la personne en situation de surendettement détient plusieurs prêts, il est possible de procéder à un rachat de crédit. Le rachat de crédit est réalisé par une banque autre que celle qui a émis les crédits en question. C’est un regroupement de tous les crédits en un seul afin d’avoir au final qu’une seule mensualité à payer tout en améliorant le contrat de manière globale.

Le taux d’intérêt est recalculé et réduit en concordance avec les taux actuels. Cela permet d’alléger les mensualités tout en augmentant le pouvoir d’achat de la personne. Il est possible également de raccourcir la période de remboursement à la place de la réduction du taux d’intérêt.

Mais il est possible que la nouvelle banque refuse de racheter les crédits pour plusieurs raisons : inscription au FICP, interdiction bancaire, litiges avec l’ancienne banque non réglés, situation de divorce, taux d’endettement trop élevé etc.

Rachat de crédit consommation ou immobilier

Le rachat de crédit peut concerner soit les crédits à la consommation soit les crédits immobilier ou bien les deux types de crédits :

  1. Rachat de crédit immobilier : Lorsque la part immobilière est supérieure à 60 % de la part totale (en comprenant les crédits consommation) c’est un rachat de crédit immobilier.
  2. Rachat de crédit consommation : Lorsque la part immobilière est inférieure à 60 % ou inexistante, c’est alors un rachat de crédit consommation.

La banque va vérifier le statut et le dossier du demandeur de rachat de crédit. Elle va évaluer la qualité de la garantie, le risque du prêt, la marge de bénéfice qu’elle peut réaliser et enfin la capacité de paiement du demandeur.

Il est possible de faire plusieurs demandes d’offres de rachat de crédits pour pouvoir comparer les taux proposés et les solutions de façon générale. Il est également conseiller de faire des simulations avant de se déplacer. Les banques en lignes proposent également des rachats de crédits avec des taux souvent plus intéressants que les banques traditionnelles.

De plus, il est possible de réalisé plusieurs regroupement de crédit mais avec une intervalle de 1 an minimum entre les deux demandes.

Rentabilité et frais du regroupement de crédit

La rentabilité d’un rachat de crédit dépend de la période de remboursement. Plus la période de remboursement est longue est plus se sera rentable de procéder au regroupement. Même dans le cas où il est possible de raccourcir la période, le regroupement de crédit sera toujours plus rentable, si le taux proposé est meilleur.

Pour connaître la réelle rentabilité d’un rachat de crédit, il ne faut pas oublier de soustraire les différents frais lié à cette procédure :

  • rentabalité rachat de crédit et fraisfrais de dossier dans la nouvelle banque
  • frais de remboursement anticipé au sein de la banque actuel
  • frais dans le cas d’une nouvelle assurance
  • frais de mainlevée d’hypothèque

Donc même si les taux proposés par les banques sont réduits il est important de prendre en compte les différents frais liés au changement de banque car il représente un coût supplémentaire.

Regroupement de crédit locataire ou propriétaire

1.1. Rachat de crédit locataire : s’adresse aux personnes qui sont locataire de leur habitation. Le rachat de crédit sera donc de consommation car le locataire n’est pas propriétaire d’un bien immobilier.

Il est possible de regrouper tous types de crédits consommation comme le prêt personnel, crédit renouvelable, prêt auto, découvert bancaire etc.

Un crédit locataire n’engage pas de bien en hypothèque contrairement au crédit propriétaire. La nouvelle banque sera donc plus stricte, pour racheter les crédits, en étudiant le dossier du demandeur.

2. Rachat de crédit propriétaire : s’adresse aux personnes étant propriétaire de leur logement ou d’autres propriétés immobilières. Le rachat de crédit sera alors soit un rachat de crédit immobilier avec ou sans crédits consommation ; soit simplement un rachat portant seulement sur les crédits de consommation.

Le rachat crédit propriétaire est dans la plupart des cas assurer par une hypothèque sur le bien immobilier. Ce genre de rachat est généralement plus facile à être octroyé grâce à la garantie importante.

Le rachat de crédit pour faire face à un éventuel surendettement

  • Le rachat de crédit peut porter sur les crédits immobiliers et/ou sur les crédits à la consommation.
  • Dans les deux cas, cela permet d’améliorer les conditions de paiement. Cette amélioration peut se faire soit en réduisant le montant des mensualités et payer moins par mois ; soit en réduisant la durée de remboursement pour finir plus vite le crédit et donc réduire le coût global.
  • Le rachat de crédit peut être demandé par un locataire ou un propriétaire. Dans la première situation le rachat ne porte seulement que sur les crédits consommations alors que dans le deuxième cas le rachat porte sur les crédits immobiliers et/ou de consommations.