Les taux d’intérêts émis par les banques


LE TAUX D’INTÉRÊT, UN COUP D’EMPRUNT

L’intérêt est ce que coûte l’argent. Alors que le taux d’intérêt est ce qu’il coûte afin de pouvoir faire usage de l’argent prêté.

Le taux d’intérêt se présente sous la forme de pourcentage, fixé à l’avance, qu’une personne devra rembourser au prêteur.

QU’EST-CE QUI FAIT VARIER CE TAUX D’INTÉRÊT?

Ce taux d’intérêt est conditionné par des facteurs plus ou moins précis et des tendances du marché.

  • LE RISQUE: La banque va emprunter pour prêter et attendre le remboursement qui ne se fera peut être pas fait à temps. Elle va utiliser plusieurs outils de mesures pour faire des estimations du «risque de taux». Le GAP est l’un des principaux outil utilisé pour mesurer les augmentations et les diminutions de revenus sur une période donnée.
    → plus le contrat est sur du long terme plus il sera risqué pour la banque
    → plus l’apport personnel est faible, moins la banque sera rassuré
    → plus l’emprunteur a des prêts en cours et plus la banque prévoit qu’il aura des difficultés de rembourser le prêt
  • LA MARGE: Ainsi la banque doit réussir à avoir une marge (bénéfice) malgré les trois coûts suivants:
    la prime de risque
    La marge de la banque sur le produit comportant la prime de risque et les bénéfices. Plus le risque sera élevé plus le taux d’intérêt augmentera.
    coût de refinancement
    C’est à dire le prix auquel elle achète l’argent en provenance du marché monétaire ou de la banque centrale par exemple, afin de pouvoir distribuer de nouveau des crédits et rembourser les dettes contractées.
    frais de fonctionnement
    C’est les frais fixes faisant fonctionner l’établissement dans sa globalité.

LE COÛT DE REFINANCEMENT, EMPRUNT DE LIQUIDITÉS

Le coût de refinancement désigne le prix auquel sont achetés les liquidités. Ces liquidités peuvent venir de:
coût de refinancement

  • institutions ou d’entreprises qui ont des revenus supérieurs à la norme
  • capitaux provenant d’actionnaires
  • d’intérêts provenant de réinvestissements
  • emprunts sur le marché interbancaire
  • et en dernier recours des prêts de la Banque Centrale Européenne BCE

La banque va donc emprunter pour pouvoir prêter à son tour au client.

On peut ainsi en déduire que le calcul du taux d’intérêt dépend beaucoup du coût de refinancement de la banque. Ce taux de refinancement va varier selon le contexte économique et notamment des décisions de la BCE.

LA BCE, OFFRE UN CONTEXTE FINANCIER FAVORABLE POUR DES PRÊTS À BAS PRIX

La BCE régule le marché économique

shutterstock_330121004BCE -Banque Centrale Européenne- décide de la politique monétaire européenne et dispose de ce fait d’un certain nombre d’outils comme le taux directeur afin de réguler l’économie. Ainsi sa principale mission consiste à maintenir le pouvoir d’achat de l’euro, et donc la stabilité des prix dans la zone européenne. En d’autre terme, elle a pour fonction de contenir l’inflation.

Les décisions sont prisent par la BCE mais se sont les banques nationales qui vont les appliquer.

Les taux directeurs émis par la BCE vont faire varier les taux d’intérêts interbancaires et vont de ce fait influencer l’ensemble des taux d’intérêts appliqués lors de prêts immobilier à des particuliers.

Un contexte favorable pour l’immobilier

Les taux de crédit immobilier, bénéficient actuellement d’un contexte financier favorable et cela depuis plusieurs années de baisse, les taux d’intérêts dans l’immobilier sont arrivés en 2015 à des niveaux historiquement bas. Entre 2% à 2,60% selon les durées de remboursements, ce sont des taux propices à l’investissement financiers.

En effet, il est très intéressant aujourd’hui pour les banques d’acheter de l’argent sur le marché financier car celui-ci est en baisse accrue se qui veut dire que les banques peuvent prêter de plus en plus et cela pour un taux d’intérêt réduit et très attractif.

Les taux d’emprunts non jamais été aussi bas depuis les années 1940. Cette situation à permis d’accroître l’accession sociale au logement et à la propriété grâce à cet environnement propice.

En effet, dû au manque de liquidité et de prêteur sur les marchés économique la BCE va émettre des prêt à taux bas, appelé des «facilités» qui vont apporter l’argent aux banques. Cette façon de faire permet aux banques d’avoir plus capacité à prêter et à se financer et du même coup à avoir tendance à plus prêter aux futurs acquéreur.

Cependant on remarque que même si les taux d’intérêt baissent grâce à la BCE, les banques elles ne baissent pas forcément le taux immédiatement et cela pour avoir plus de marge sur le prêt.

Les taux directeurs, déterminant pour les taux d’intérêts

taux directeur détermine taux intérêtLes taux directeurs sont les taux d’intérêt fixés par une Banque centrale. Ils vont déterminer en partie les taux d’intérêts pour la vente de crédits à court terme aux institutions bancaires. Il existe trois types de taux directeurs:

  • le taux de refinancement
  • le taux d’escompte
  • le taux de rémunération des dépôts

Ces taux directeurs permettent de réguler l’économie en limitant l’inflation et d’autre part en favorisant la croissance économique.

Ainsi on peut remarquer que plus les taux d’intérêts de l’argent prêter aux banques sont faibles plus les banques pourrons accorder des prêts moins onéreux. Cette technique est couramment utilisée par la BCE pour essayer de faire face à certains problèmes de l’économie et de ce fait la relancer.

Les emprunts sur le marché interbancaire, base des données de calcul des taux d’intérêts

  • Les taux du marché interbancaire de la zone européenne vont dépendre d’EONIA et de l’EURIBOR. A eux deux ils constituent le taux monétaire de référence de la zone Européenne. Se sont des données moyennes et mensuelles.
  • Mais aussi des taux actuariels des Bons du Trésor et OAT. Se sont des valeurs quotidiennes et des moyennes mensuelles.  Les OAT à 10 ans servent de base de calcul aux banques pour établir leurs taux fixes pour les prêts immobiliers. Ils déterminent le «taux de base» des crédits immobiliers.

CONCLUSION

Les banques vont essayer de réaliser une marge en faisant face à des variations constantes et inévitables.

Les taux d’intérêts des prêts émient par les banques sont conditionnés par :

  • le taux de risque de l’emprunt
  • la provenance des fonds
  • la dépendance aux tendances économiques

 

LEXIQUE

EONIA → L’Euro OverNight Index Average est le taux de référence quotidien des dépôts interbancaires en blanc effectués au jour-le-jour dans la zone euro. Il est calculé par la BCE et diffusé par la FBE (Fédération Bancaire Européenne). Il résulte de la moyenne résultant de toutes les transactions au jour le jour réalisés par les banques retenues pour le calcul de l’Euribor.

EN BLANC → Sans être garantie par des titres

LIQUIDITÉ → C’est un terme économique qui désigne une somme disponible immédiatement. Elle peut prendre plusieurs formes: billets, actifs bancaires, actifs financiers. Dans le domaine de la finance de marché, la liquidité désigne la capacité d’acheter ou de vendre des actifs financiers: actions, obligations, créances, en grande quantité de manière rapide et facile et cela sans que le prix n’en soit affectés. La liquidité permet de conserver une certaine stabilité dans les cours des produits financiers.

INFLATION → perte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix.

DÉFLATION → gain du pouvoir d’achat e la monnaie qui se traduit par une diminution générale et durable des prix.

ACTUAIRE → Spécialiste de l’application du calcul des probabilités et de la statistique au questions de prévoyance sociale, d’assurances et de finances.

ACTUARIEL → Relatif aux calculs fait pas les actuaires.

OAT → Obligations Assimilable au Trésor – Ce sont des titres d’emprunts négociables émis par l’État français.