Comparatif Crédit Travaux - Classement 2018

  • 1 – Sélectionnez le type de crédit souhaité (actuellement, le comparateur a sélectionné « crédit travaux »)
  • 2 – Choisissez un montant (par défault: 9000 €) ainsi que la durée de votre crédit (par défault: 24 mois)
  • 3 – Consultez le meilleur crédit travaux selon vos besoins en cliquant sur + d’infos.

meilleur crédit travaux

Comparez la sélection | réinitialiser
Crédit consommation TAEG Mensualité Coût du
Crédit
Note Crédit
Total
Montant
Min / Max
Avis Offre
01
Cetelem
2,78 %Taux déb: 2,750 %260,74 €par mois386,66 €intérêts
99 / 100
9 386,66 € 500 € - 99 999 €

0 / 0 vote
+ d'infos
Cetelem offre des prêts travaux : exemple hors assurance facultative : pour un prêt personnel de 10 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,99 % (taux débiteur fixe de 2,95 %), vous remboursez : 36 mensualités de 290,59 €, montant total dû : 10 461,24 €, soit intérêts : 461,24 €, voir les mentions légales.
02
Cofinoga
2,78 %Taux déb: 2,750 %260,74 €par mois386,66 €intérêts
98 / 100
9 386,66 € 500 € - 99 999 €

0 / 0 vote
+ d'infos
Le prêt travaux Cofinoga est un prêt personnel de 4 000 à 75 000 €. Pour un financement de 10 500 € (1) au TAEG fixe de 3,8 % (soit un taux débiteur fixe de 3,74 %). Remboursement en 60 mensualités de 192,14 €. Montant total dû par l’emprunteur : 11 528,4 € hors assurance facultative (2). Coût mensuel de l’assurance facultative de 6,53 € en plus de l’échéance, soit un TAEA de 1,42%. Coût total de l’assurance facultative : 391,8 €, voir les mentions légales.
03
Younited credit
3,09 %Taux déb: 3,050 %261,93 €par mois429,45 €intérêts
97 / 100
9 429,45 € 1 000 € - 40 000 €

0 / 0 vote
+ d'infos
Exemple pour un crédit de 3 000 € remboursable en 72 mensualités de 47,37€ (hors assurance facultative). Le coût mensuel de l’assurance Décès-Perte totale et irréversible d’autonomie-Interruption de Travail suite à Accident ou Maladie-Perte d’Emploi est de 3,75 € soit un Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) de 1,5%, et s’ajoute aux mensualités de remboursement de l’emprunt. Coût total de l’assurance facultative : 270 €. TAEG fixe : 6,67 %. Taux débiteur fixe : 4,31% Frais de service : 180€. Coût total du prêt: 590,64€. Montant total dû par l’emprunteur: 3 590,64 €, voir les mentions légales.
04
Banque Casino
6,24 %Taux déb: 6,070 %274,08 €par mois866,99 €intérêts
87 / 100
9 866,99 € 3 000 € - 40 000 €

0 / 0 vote
+ d'infos
Crédit travaux Banque Casino : pour un projet Travaux, Auto, Moto ou Camping car avec un montant total de crédit à la consommation de 13 000€ remboursable en 12 mensualités de 1 096,16€ TAEG fixe de 2,20%(1) et au taux débiteur fixe de 2,178% : montant total dû par l’emprunteur 13 153,90€ hors assurance facultative(2). L’assurance facultative(3) : pour l’option Médium (vous couvrant pour le Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie et l’Interruption Temporaire de Travail) le coût sera de 19,50€ par mois en plus de la mensualité, soit 0,15% du financement par mois. Le taux annuel effectif de l’assurance est de 3,402%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 234€., voir les mentions légales.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Les classements et résultats présents sur TOP10FINANCE.FR représentent une sélection de sociétés basée sur des critères objectifs comme le taux ou coûts et/ou subjectifs comme la qualité du service clients ou la réactivité etc. Ces informations sont données à titre indicatif, et ne constituent en aucun cas un engagement contractuel.

Les modalités du crédit travaux

crédit travaux_maison ou appartementButs du crédit travaux

Ce crédit consommation à pour but d‘aider un propriétaire à financer des travaux d’aménagement, de rénovation ou des réparations afin d’améliorer l’habitat.

  • Le crédit travaux peut être aussi bien utilisé pour des travaux dans une maison que dans un appartement.
  • Le logement peut être la résidence principale, résidence secondaire ou même locatif.
  • Et cela pour des travaux de première nécessité ou de confort.

 

De manière générale pour réaliser le projet, il est possible de le faire soi-même ( ou parents, amis, connaissances, etc.) ou bien d’engager des organismes spécialisés (artisans, entreprise dans le bâtiment, menuisier, etc.) mais tous dépend du crédit en question.

Outre l’amélioration esthétique du bien, certains travaux peuvent apporter des économies notamment dans l’énergie et permettent d’augmenter la valeur du logement dans son ensemble.

Le montant et le coût du crédit travaux

Le taux d’intérêt varie selon les banques entre 4 % à plus de 10 % dans certaines situations. Tout comme le montant du prêt qui dépend non seulement des banques mais également du projet personnel.

Dans certains cas, l’état propose des subventions et des avantages fiscaux notamment lors d’une transition énergétique.

Le crédit dépend ainsi de la nature des travaux, de la somme requise etc. En effet, les banques proposent différents types de crédits en fonction des projets personnels.

Un crédit travaux peut être ainsi souscrit sous la forme d’un crédit à la consommation ou bien sous la forme d’un crédit immobilier ou peut même être aidé par un prêt conventionné.

Les éléments à prendre en compte

Afin de pouvoir comparer les offres bancaires entre elles mais également pour estimer le coût global du crédit et d’organiser les travaux en fonction du montant – il faut prendre en compte, lors d’une souscription à un crédit travaux :

  1. le montant du TAEG
  2. le coût de l’assurance emprunteur
  3. le taux fixe ou variable

 

Autorisations à obtenir pour les travaux

Travaux dans une situation de copropriété

  • Lorsque le bien est détenu par plusieurs propriétaires, il est nécessaire avant de faire des travaux de vérifier le règlement des copropriétés.
  • Certains travaux ne sont pas possibles dans les espaces privatifs et/ou communs.
  • Il est notamment nécessaire d’avoir une autorisation de l’assemblé générale des copropriétaires lorsqu’il y a volonté de réaliser des travaux dans l’espace commun : démolition d’un mur porteur, changement de la couleur des cadrants, transformation du balcon etc.

Travaux d’agrandissement dans une maison

  • Lorsque les travaux portent sur l’agrandissement de la surface entre 5 m² à 20 m², voir 40 m² dans certains cas, une déclaration de travaux doit être demandé à la mairie.
  • Lorsque l’agrandissement est supérieur, il est nécessaire d’avoir un permis de construire dans la plupart des cas.

Travaux de faible étendue

  • Travaux de faible envergure comme la peinture, mise aux normes de l’électricité ou encore de la rénovation de la salle de bain, ne nécessitent pas d’autorisation préalable.

Petits travaux : un crédit à la consommation

>> Travaux inférieurs à 75 000 €

Le crédit affecté est le crédit travaux classique

crédit travaux_prêt consommationUn crédit travaux peut prendre la forme d’un crédit affecté.

  • Le crédit est affecté aux travaux. Ainsi la somme versée dépend exactement du montant des ouvrages.
  • Des devis professionnels sont à fournir au prêteur pour la vérification.
  • Le versement des fonds n’est pas immédiat. Il se fait généralement entre 1 à 2 mois suivant la signature du contrat.
  • Le remboursement peut se faire soit lors de la réception des matériaux pour les travaux soit à la fin des travaux.

 

Il fait partie de la famille des crédits à la consommation. De ce fait, l’emprunteur est protégé. En cas de défaillance de la part des professionnels, le contrat peut être annulé. Le crédit affecté permet donc une plus grande protection qu’un crédit personnel.

Le crédit personnel sans justification d’utilisation

Le crédit personnel peut être également utilisé pour financer des travaux. Il permet une plus grande flexibilité car il n’y a pas besoin de justifier l’utilisation du montant emprunté. Ainsi, en plus de pouvoir faire appel à des professionnels, il permet également de réaliser des travaux soi-même ou par d’autres particuliers.

  • Pour la réalisation de travaux spécifiques, les banques proposent souvent des crédits adaptés comme le crédit travaux rénovation.
  • Les fonds sont débloqués dès la signature du prêt contrairement au crédit affecté.

Malgré qu’il n’y a pas de frais de remboursement anticipé, le taux d’intérêt est généralement plus élevé que le crédit affecté notamment à cause de la prise de risque de la banque qui n’est pas justifié ( par exemple : pas de présence de documents justificatifs professionnels pour les travaux).

Grands travaux : un crédit immobilier

>> Travaux supérieurs à 75 000 €

Pour les travaux à grande envergure, les banques peuvent proposer de souscrire à un crédit immobilier pour financer les travaux.

  • Ainsi le montant peut être supérieur à 75 000 € et sur une durée plus longue entre 10 à 30 ans.
  • Les travaux doivent néanmoins être réalisés par des professionnels. Dans le cas contraire, il faut voir les modalités avec la banque directement.
  • Le taux d’intérêt est généralement plus bas mais le déblocage des fonds n’est pas immédiat.
  • Il faut également prendre en compte les frais de dossier ainsi que les frais de notaire notamment liés à l’hypothèque ou à la caution.

Le prêt conventionné pour financer les travaux


Le prêt conventionné

Un prêt conventionné peut être accordé par une banque ayant passée une convention avec l’état. Ces prêts sont établis pour aider l’accession au prêt des ménages. Un taux maximum est établi pour les prêts conventionnés, par exemple un prêt inférieur ou égal à 12 ans ne peut pas dépasser 3,25 % de taux d’intérêt fixe.

credit travaux_prêt conventionné

  1. C’est un prêt qui touche aussi bien l’acquisition d’un bien immobilier que la réalisation des travaux d’agrandissement ou encore de rénovation.
  2. L’accessibilité est facilité et les taux d’intérêts sont généralement plus intéressants.
  3. Le remboursement peut se faire entre 5 à 35 ans et est accordé sans conditions de ressources.
  4. Ce prêt peut financer la totalité des travaux. Il n’est donc pas essentiel d’avoir un apport personnel pour le compléter.
  5. C’est le seul prêt qui donne droit à l’APL (Aide Personnalisé au Logement).
  6. Le prêt touche seulement les résidences principales (occupation des lieux minimum 8 mois /an).
  7. Les frais d’actes notariés sont réduits ainsi que les frais de dossier.

Le prêt aidé complémentaire ou total

  • PTZ+ – Prêt à Taux Zéro
    – pour des propriétaires
    – pas de ressources minimums mais un plafond à ne pas dépasser
    – pour l’achat d’un local à transformer en logement
    – pour la remise à neuf lors de l’achat d’un logement
    – montant égal au pourcentage du prix
    – obligation d’avoir un prêt affecté en complément

 

  • ECO PTZ+ – Eco Prêt à Taux Zéro
    – accessible au propriétaire et copropriétaire
    – logement achevé avant 1990
    – pour des travaux rénovation énergétique notamment
    – les travaux sont réalisés par des professionnels
    – pas de conditions de ressources mais un plafond à ne pas dépasser
    – montant entre 10 000 € et 30 000 €
    – devis professionnel requis avec label RGE

 

  • ANAH – Agence Nationale de l’Habitat
    – pour projet éco-rénovation
    – soumis à des conditions de ressources
    – obligation du propriétaire de s’engager à louer pendant 9 ans minimum et à des personnes avec des ressources limités.
    – prise en charge du montant des travaux jusqu’à 50 %
    – octroi également possible pour les personnes à mobilités réduites ou en lutte contre un logement dit insalubre

 

  • CITE – Crédit Impôts pour la Transition Énergétique
    – accessible aux propriétaires comme locataires
    – améliorer performance énergétique
    – plafonné à 8 000 € /an pour une personne et 16 000 € /an pour un couple
    – les professionnels pour les travaux doivent faire partie du RGE
    – larges possibilités d’applications

 

  • Prêt de la CAF – Caisse d’Allocation Familiale
    – conditions de ressources
    – rénovation, agrandissement ou amélioration du logement
    – accessible aux propriétaires comme aux locataires
    – financement jusqu’à 80 % du montant des travaux
    – seuil de 1 067,14 €
    – délai de remboursement de 3 ans
    – le remboursement doit commencer à partir du 4e mois

 

  • Prêt écologique des fournisseurs d’énergie
    – prêt offert par fournisseurs de gaz et d’électricité
    – montant entre 10 000 € à 30 000 €
    – TAEG avantageux entre 1 à 3 %
    – pour encourager la performance énergétique de l’habitat

 

  • Prêt travaux pour retraités et fonctionnaires
    – proposé par certaines caisses de retraite
    – proposé par des organismes mutualistes de la fonction publique
    – montant du prêt peut aller de 3 000 € à 15 000 €
    – taux d’intérêt préférentiel
    – possibilité de remboursement sur une longue durée

 

  • CEL – Compte épargne logement
    – titulaire d’une épargne logement
    – possibilité de prétende à un prêt réglementé plafonné à 23 000 €
    – montant minimal d’intérêt produit de 22,50 €
    – possibilité d’avoir une prime d’État d’un montant maximal d’environ 1 100 €