Frais PEA

frais du pea

Investir dans un PEA procure des avantages fiscaux non négligeables, cependant tout souscripteur doit être avertie par les différents frais y afférents, et liés notamment à la souscription au fonctionnement, au transfert et à la clôture d’un PEA. Les tarifs proposés varient d’un établissement à un autre, et différents éléments sont à prendre en compte lors de execution d’un ordre d’achat ou de vente.

Il est alors important de pouvoir les reconnaître, les comprendre mais aussi les comparer  afin de choisir l’institution financière qui convient le mieux.

1. Transfert de compte

Transférer un PEA d’un établissement vers un autre établissement financier engendre souvent des frais de transferts. Chaque institution a ses propres taux mais certaines banques ne facturent pas comme ING Direct.

2. Clôture

Il est possible de clôturer son PEA à tout moment. Cependant, certaines banques vont facturer la fermeture d’un compte (moins de 100 € en général) alors que d’autre ne demanderons rien en retour. De plus, si la fermeture du PEA se fait avant 5 ans, certains avantages fiscaux seront perdu.

3. Droits de garde

Ces frais correspondent à la conservation des titres ainsi que des différentes opérations administratives effectuées pour votre compte. Mais en général, il n’y a pas de droit de garde sur les fonds d’investissement «maison». Une commission de tenu de compte peut être également prélevée dans le cas d’une détention d’un PEA au sein de l’institution. Dans tous les cas, les droits de garde sont un pourcentage prélevé chaque année.

4. Frais d’entrée et de sortie

Les frais d’entrée ou appelés également les commissions de souscription, peuvent être soit sous la forme de pourcentage soit sous la forme d’un forfait généralement de 0 à 5 % des sommes versées. Ils sont prélevés directement sur les sommes investies. Il faut savoir que les frais de sorties sont plus rares mais peuvent être néanmoins demandés.

5. Frais de gestion

Des frais de gestion (ou frais courants) sont prélevés tous les ans sur l’ensemble du capital allant de 0,5 à 1 % en général. Plus un fond est jugé comme risqué et plus les frais seront élevés. Il faut également prendre garde aux frais de gestion sur les placements collectifs prélevés par la société de gestion.

6. Frais de transaction

Des frais sur les transactions ou encore appelé des frais de courtage, peuvent également être prélevés notamment dans le cas où la transaction est non-partenaire.