Régulations et Risques

Banque internet : risques pris en main

banque en ligne_sécuriséCertes, un compte courant bancaire en ligne peut face l’objet d’un piratage informatique. Mais rappelons que les données des banques traditionnelles sont elles aussi informatiques, et courent donc les mêmes risques.

De ce fait, banque en ligne comme banque classique font recours à des systèmes de protection haut niveau afin de protéger leurs clients.

Voici quelques exemples de mesures de sécurités qui limitent les risques de fraude et protègent la confidentialité du client :

  1. Un mot de passe et un identifiant sont donnés au client pour ouvrir un compte bancaire en ligne. Ces authentifications sont envoyées dans différentes enveloppes sécurisées.
  2. Un code d’authentification est envoyé sur le téléphone ou alors l’utilisation d’un boîtier électronique est employé pour s’assurer qu’il s’agit bien du titulaire du compte.
  3. La banque utilise le système de cryptage des données afin de protéger les données tapées. Ainsi le transport des données de l’ordinateur du client vers le site internet est en théorie protégé notamment pour les transferts d’argent du compte courant en ligne. Cette protection est représentée par l’apparition d’un S dans l’URL ( https://www.hellobank.fr).
  4. Certaines banques proposent l’utilisation du clavier numérique pour pallier au maximum le piratage de données. C’est un clavier qui apparaît sur l’écran directement sur lequel le consommateur doit cliquer afin de composer son mot de passe. L’ordre des chiffres n’est jamais le même, car il est modifié de façon aléatoire à toutes les connexions.

Banque en ligne: soumise aux mêmes réglementations

banque en ligne_soumis à la loiLes banques internet sont certes jeunes mais elles sont soumises aux mêmes lois que les banques traditionnelles. Ainsi elles doivent exercer dans les mêmes conditions.

Les banques en ligne sont pour la plupart des filiales de grandes banques, celles-ci ont ainsi les mêmes garanties notamment en cas de faillite.

La banque en ligne se doit ainsi de s’inscrire aux Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution tout comme les banques classiques. Ainsi, dans le cas d’une faillite, le FGDR peut assurer jusqu’à 100 000 € par compte bancaire. Grâce à cette indemnisation, le FGDR protège les clients des problèmes des établissements bancaires.

La banque en ligne reste ainsi aussi fiable que la banque traditionnelle en utilisant les mêmes innovations technologiques et les mêmes assurances pour se protéger comme pour protéger ses clients.

Compte bancaire en ligne : consignes de sécurité

  1. banque en ligne_consignes sécuritéNe pas répondre aux e-mails qui demandent les identifiants, le mot de passe ou encore vos coordonnées précises même dans le cas où il «paraît» que ces informations sont demandées par la banque. La banque détient toutes ces informations, elle en a donc pas besoin. Beaucoup de piratage se font de cette manière.
  2. Modifier le mot de passe régulièrement et le composer de façon compliquée pour que personne puisse réussir à le déchiffrer. Ne pas divulguer ses données afin de minimiser encore une fois le risque de piratage.
  3. Protéger l’ordinateur et le téléphone portable utilisé grâce à des anti-virus, anti-spyware et pare-feu.
  4. Vérifier que la connexion est sécurisée, comme précédemment cité avec le S dans l’URL. Et ainsi que la présence d’un symbole du cadenas fermé ou celui d’une clé présent sur l’interface du site internet.
  5. Il est fortement conseillé de ne pas enregistrer son mot de passe et son identifiant sur l’ordinateur, téléphone ou tablette notamment dans les lieux publiques.
  6. À la fin de la connexion il faut s’assurer que le compte est bien déconnecté. Ainsi après la déconnexion, ne pas fermer la page de suite et vérifier si la déconnexion s’est bien réalisée.