Banques en ligne - Les services gratuits

les services gratuits des banques en ligne

La raison principale qui explique pourquoi les banques en ligne sont les moins chères du marché est que celles-ci ne facturent pas de frais qui le sont habituellement dans les établissements traditionnels. Tour d’horizon des services gratuits des banques internet.

Les services bancaires sans frais

Tout d’abord, les banques en ligne ne facturent pas de frais de tenue de compte qui sont habituellement prélevés chez les établissements physiques. Ainsi, cela représente une économie considérable pour le client puisque ces frais sont parmi les plus coûteux.

La cotisation de la carte bancaire est généralement gratuite chez les établissements en ligne tandis que celle-ci est coûteuse chez les enseignes traditionnelles et plus particulièrement pour les cartes haut de gamme et prestige. Ainsi, le consommateur peut bénéficier d’une carte haut de gamme gratuitement et même prestige à moindre coût, à l’exception de Fortuneo qui la propose sans frais. Monabanq se démarque tout de même de ses concurrents en proposant uniquement des offres de comptes tout compris pour quelques euros par mois seulement et sans conditions de revenus.

De plus, les clients ne paieront pas de frais de retraits pour les opérations effectuées dans les distributeurs automatiques de billets, peu importe l’enseigne.

Chez les banques internet, le consommateur ne paiera pas non plus de frais d’autorisation de découvert ni de commissions d’intervention chez la plupart des établissements. Une autre économie non négligeable pour ceux qui sont confrontés à ces incidents.

Les frais à comparer pour choisir

Alors comment choisir quand toutes les banques en ligne sont les moins chères ? Tout d’abord, après avoir veillé à ce que les gammes de produits et les services proposés correspondent à ses besoins, le particulier pourra utiliser un comparateur de banques en ligne. Il pourra également, en fonction de sa consommation bancaire, comparer les frais de paiements à l’international, le taux d’intérêt débiteur appliqué en cas de découvert ou les différents frais liés aux incidents.