Interdiction bancaire : Conséquences

Une interdiction bancaire est une situation très difficile à vivre, car on se trouve privé de nos capacités financières. Cela peut avoir beaucoup d’impact sur notre vie professionnel mais aussi sur notre vie de tous les jours, car on ne dispose plus de carte bancaire et de chèque. Mais il existe des bien de solutions qui permettent de régulariser cette et il est toujours possible d’ouvrir un nouveau compte bancaire en ayant recours à un comparateur de banque en ligne.

Que faire en cas d’interdiction bancaire ?

L’une des principales causes d’une interdiction bancaire est l’émission de chèque sans provision. En effet, on peut envoyer des chèques sans provision une ou deux fois sans aucun impact, mais la fois où la banque décide que c’est de trop, les conséquences sont graves. Certes, la banque peut accorder une autorisation de découvert, mais on risque d’être fiché en émettant un chèque supérieur au montant fixé. Les personnes fichées figurent au fichier central des chèques de la Banque de France pour informer tous les établissements bancaires. Par conséquent, son chéquier et sa carte bancaire lui seront retirés. Face à telle situation, il ne faut pas paniquer ni s’isoler par honte, car cela peut arriver à tout le monde. Le premier réflexe à avoir pour régler cette situation est de contacter le bénéficiaire du chèque. Il faut lui proposer un accord afin de pouvoir récupérer le chèque est de le rendre à la banque. L’interdiction bancaire peut pourtant être évitée, car la banque envoie toujours une lettre lorsque vous n’êtes plus en mesure d’émettre des chèques. Dès la réception d’une telle lettre, il faut penser à approvisionner son compte pour éviter l’interdit bancaire. Sachez toutefois qu’il existe des banques adaptées aux personnes en situation difficile et aux étudiants. Pour les trouver, il faut recourir à un comparateur de banque en ligne.

Combien de temps dure une interdiction bancaire ?

Une interdiction bancaire dure généralement 5 ans à partir du rejet du dernier chèque sans provision. Il est tout de même possible de lever cette situation en régularisant sa situation. Pour ce faire, il faut réapprovisionner son compte bancaire et récupérer le chèque à l’origine de cette situation. C’est seulement lorsque le créancier est payé que l’interdiction bancaire sera levée. Il faut donc lui demander de toucher le chèque une fois le compte approvisionné ou lui payer d’une autre façon et présenter un justificatif à la banque. Il faut savoir que certaines banques accordent une autorisation de découvert. Pour en bénéficier, il est nécessaire de comparer les offres sur un comparateur de banque en ligne.

Partager
Facebook
Google +